Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juin 2010 3 02 /06 /juin /2010 08:49

 

 Les contrebandiers, à paraître chez l'éditeur Rivages/Noir.

 

couv-CBD-over-blog.png

 

Un thriller où le lecteur retrouvera Marc B. dans de nouvelles aventures 100 % noires et moites, après celles du Roi de Pékin et de L'exequatur, mes deux premiers romans "noirs" qui sont en vérité des contes de fées en comparaison des Contrebandiers. Vous serez prévenu...

Marc B., ce n'est pas moi mais une sorte de héros fictif et  récurrent - le personnage principal de L'exequatur s'appelait en effet Marc B. à l'origine et c'est (avant que je rencontre François Guérif, mon éditeur chez Rivages/Noir) sur les mauvais conseils des premiers lecteurs du manuscrit qui trouvaient le parallèle avec moi-même trop troublant que j'ai transformé son nom en Luc H., mais en réalité il faudrait lire tout du long de L'exequatur "Marc B." au lieu de "Luc H.". Donc,  pour Les contrebandiers, François Guérif m'a encouragé à ne pas répéter cette erreur et à conserver l'identité de Marc B., afin que ce jeu sur les identités rende justement le récit plus pervers, plus déstabilisant pour le lecteur. N'est-ce pas également le but d'un vrai roman noir ?

Cette fois, mon héros Marc B. est un Français expatrié à Hong Kong. Il travaille comme caméraman sur des films pornos et arrondit ses revenus en faisant de la contrebande de bijoux, d'or, de drogue et même d'êtres humains. Sa descente en enfer le conduira en Chine, en Corée, en Inde, aux Etats-unis, en Thaïlande... Il y perdra tout sens moral et se transformera en monstre. Vous avez sans doute lu ce genre d'argumentaire des dizaines de fois sur des couvertures de thrillers, mais, croyez-moi, là, je n'exagère pas. Et pourtant, à aucun moment, ce récit n'est gore mais au contraire ultraréaliste, nourri de faits réels : comme dans un reportage, Marc B. et le lecteur voyageront sur la route de mes deux métamorphoses les plus connues Dans la peau d'un Chinois et Dans la peau d'un intouchable, notamment au Xinjiang et à Bénarès. Les contrebandiers constitue en quelque sorte le prolongement de ces deux livres.

Un gros thriller "sino-indien" de plus de 300 pages pour les amoureux - comme moi - de la Chine et de l'Inde.

Pour vous en offrir un avant-goût, je vous propose de lire un extrait des Contrebandiers en cliquant sur ce lien : link ou Les contrebandiers  . Des extraits de mes autres livres sont également consultables à la rubrique "extraits de livres".

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Marc Boulet - dans livres de Marc Boulet

retour à l'accueil

Rechercher