Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 juin 2016 2 14 /06 /juin /2016 15:48

CONNEXION/INTERACTION

Exposition CONNECTED à la

CENTRALE for contemporary art, Bruxelles, Belgique

(du 24 mars au 28 août 2016)

 

LA CAGE À HOMMES

de Marc BOULET et LIN Yu

 

Dans notre société de consommation devenue société de connexion, l’individu moderne, l’homo economicus, n’existe plus que par son statut de consommateur relié à des machines. Chaque jour, le monde virtuel des nouveaux médias (Internet, télévision, téléphonie, publicité…) y organise une formidable « chasse à l’homme », bien réelle et de plus en plus féroce et efficace. Une battue d’une ampleur telle que l’humanité n’en a encore jamais connu. On piège l’homme, on le transforme en être inauthentique, en client, en esclave. On le tente, on l’aliène, on le provoque.

Nous avons représenté le traquenard de notre société de connexion par cette cage à hommes de la « société de provocation », comme disait Romain Gary à propos de la société de consommation :

 

J'appelle "société de provocation" toute société d'abondance et en expansion économique qui se livre à l'exhibitionnisme constant de ses richesses et pousse à la consommation et à la possession par la publicité, les vitrines de luxe, les étalages alléchants, tout en laissant en marge une fraction importante de la population qu'elle provoque à l'assouvissement de ses besoins réels ou artificiellement créés, en même temps qu'elle lui refuse les moyens de satisfaire cet appétit. (Romain GARY)

Participation à l'exposition CONNECTED, à Bruxelles
MONTAGE DE L'INSTALLATION
MONTAGE DE L'INSTALLATION
MONTAGE DE L'INSTALLATION
MONTAGE DE L'INSTALLATION
MONTAGE DE L'INSTALLATION

MONTAGE DE L'INSTALLATION

Repost 0
Published by Marc Boulet
29 septembre 2013 7 29 /09 /septembre /2013 08:23

 

 

C'est arrivé en Chine, chez l'éditeur Rivages/Noir

 

 

 

couv-stade.jpg

 

 

 

Après L'exequatur, Le Roi de Pékin et Contrebandiers, voici le quatrième volet des aventures de Marc B., un roman de trois cents pages encore plus noir que les précédents, car mon héros récurrent - quoique différent à chaque fois - n'est même plus immoral mais tout simplement amoral. Dans sa nouvelle idendité, sa nouvelle " peau ", mon personnage dépasse les notions de bien et de mal et se situe ainsi, en référence à Nietzsche, " Par-delà bien et mal ". A l'origine, j'avais d'ailleurs pensé intituler ce nouveau thriller Par-delà bien et mal, mais finalement j'ai préféré C'est arrivé en Chine, un clin d'oeil au chef d'oeuvre de Russell Greenan : C'est arrivé à Boston, qui m'a nourri pour la construction de ce quatrième Marc B., fou mais totalement rationnel, et toujours aussi amoureux de l'Asie. Toute l'intrigue se déroule en Chine, sur un quart de siècle, du début des années 80 à nos jours, notamment lors des événements de Tiananmen en 1989,  révélant l'existence de Yellow Bird, cette opération secrète montée par la CIA...

Ben G., l'un des autres héros de C'est arrivé en Chine et qui, lui, existe dans la réalité - mais laquelle ? -, a ainsi résumé ces dernières aventures de Marc B., pour en faire la publicité dès à présent :

 

Après un long séjour dans une prison tibétaine où il a perfectionné son art de la sodomie découvert dans Les Contrebandiers, Marc B. décide de se découper la bite au rasoir. Il se désinfecte avec un alcool chinois radioactif qui provoque une gangrène purulente foudroyante. Au bord du désespoir, il se lance dans le trafic d'organes, espérant une greffe-miracle...
 

Sacré Ben G., il ne changera donc jamais. Vous lirez vous-même dans C'est arrivé en Chine, quel rôle il y tient, de quoi il est capable... Même s'il est vrai qu'une partie de l'action se déroule au Tibet, voilà comment, moi, je préfèrerais présenter mon nouveau roman :

 

C’est arrivé en Chine

Avec son épouse Jade, étudiante pékinoise rencontrée lors des manifestations de Tiananmen en 1989, Marc B., journaliste français, se reconvertit dans le négoce des reins et des cœurs prélevés sur les condamnés à mort. Plus il y a d’exécutions et donc d’organes disponibles, plus leur agence médicale, Transplantations Sans Frontières, sauve de malades en attente d’une greffe. Un business par-delà le bien et le mal qui rapporte autant qu’une mine d’or… Sauf que Marc B. ne s’en satisfait pas. Il a découvert l’existence de Shambhala, un paradis bien réel, situé non pas dans le ciel, mais dans le sous-sol chinois. Dès lors, il n’a qu’une idée en tête : rejoindre les sages de Shambhala, à tout prix...

Un inquiétant voyage initiatique, du Tibet à la Mongolie, en passant par Pékin, la Mandchourie, l’île tropicale de Hainan et les couloirs chinois de la mort, des années 80 à nos jours.

 

Pour un avant-goût de C'est arrivé en Chine , vous pouvez en découvrir quelques extraits en cliquant sur ce lien C'est arrivé en Chine (Rivages/Noir, à paraître prochainement) . Je vous souhaite une agréable lecture.

   

Repost 0
Published by Marc Boulet - dans livres de Marc Boulet
30 juin 2013 7 30 /06 /juin /2013 16:11

Pour célébrer le 400° anniversaire de la naissance d'André LE NÔTRE, mon épouse Gloire (LIN Yu) et moi avons créé ce jardin franco-chinois à l'intérieur du parc du château de Saint-Germain-en-Laye.

 

 

Jardin Taiji

太极园

 

P1080902.JPG

 

 

P1080890.JPG

 

Artistes : LIN Yu, née en 1965, et Marc BOULET, né en  1959.

 

Un jardin philosophique franco-chinois,

ou « le Taiji à la manière de Le Nôtre »,

une création pour le Domaine national de Saint-Germain-en-Laye,

dans le cadre de l’exposition Les Nouvelles Folies Françaises

(du 26 juin 2013 au 14 octobre 2013),

sous la direction artistique de Patrick AMINE

 

            Ce  jardin Taiji, littéralement « jardin de l’origine du monde », représente le diagramme taoïste Taiji, 太极, où le mouvement primordial à la création de l’univers se manifeste selon deux modalités : le yin et le yang, lesquelles s’entremêlent en toutes choses et êtres vivants et créent une dualité. « Le yin est le repos, l’aspect terrestre, obscur, féminin, passif. Le yang est l’activité, l’aspect céleste, lumineux, masculin. » (cf. Dictionnaire Ricci). Dans notre jardin philosophique, odoriférant et médicinal, le basilic vert symbolise le yin, et le basilic pourpre le yang.

En Inde, le basilic est un arbuste vivace et sacré, le tulsi, तुलसी, qui pousse autour des temples hindous. En Chine, en France, en Asie du Sud-Est, en Italie… son parfum suave et ses vertus médicinales – digestives, antioxydantes, antibactériennes et même narcotiques – le rendent très apprécié en cuisine et en pharmacie.

            Après un anneau extérieur en œillets d’Inde, nous avons finalisé ce jardin de la création du monde en plantant une bordure de riz camarguais (variété Rousty, une nouveauté du Centre français du riz), laquelle figure la symbiose entre la France et la Chine, l’Occident et l’Orient.

 

Dimensions : diamètre 11 mètres 60.

Matériaux : basilic vert à feuille de laitue (ocimum basilicum crispum), basilic pourpre osmin (ocimum basilicum purpurascens), œillets d’Inde Lulu, riz camarguais Rousty.

Remerciements : à Messieurs Mazel, Pachet et Thomas du Centre français du riz, au Syndicat des riziculteurs de France et Filière, à toute l’équipe des jardiniers du Domaine sans qui cette œuvre n’existerait pas, et plus particulièrement à François ARNAULT.

 

Schéma et photos du jardin Taiji à visionner en cliquant sur ce lien : schéma et photos du Jardin Taiji

Repost 0
Published by Marc Boulet - dans jardins

retour à l'accueil

Rechercher